RTS, Inter-Cités, 17.02.15

Posté par:

logo_la_1ère

Comment lutter contre l’obsolescence programmée

Réparer ses objets sans passer par le service après-vente, c’est possible. De plus en plus de « cafés réparation » se créent actuellement en Suisse romande. Il s’agit de lieux ou de soirées lors desquelles tout un chacun peut apprendre à restaurer lui-même ses objets fétiches. Une façon aussi de contourner les logiques commerciales. Dans le canton de Neuchâtel, le réseau social « la Chaussure rouge » s’est lancé dans l’aventure.

Invité: François Marthaler, ancien conseiller d’Etat Vert vaudois, l’un des fondateurs de la « Bonne Combine » et directeur et président du Conseil d’administration de la société why! open computing.

0

Ajouter un commentaire