Demonipuch, contributeur anonyme et bénévole

Posté par:

System_Requirements_DCP-9055CDN

(Source: Carton d’emballage d’une imprimante Brother DCP-9255CDN, a priori incompatible avec Linux.)

Demonipuch est le pseudonyme de l’un de ces milliers de contributeurs de la communauté open source consacrant de leur temps libre à aider celles et ceux qui n’ont guère de compétences sur Linux. Interview exclusive.

Derrière un anonymat de rigueur, l’économie collaborative a de quoi fasciner et permet des rencontres étonnantes, par delà les frontières. C’est ainsi que Colibri, pseudonyme d’une cliente why! âgée de 74 ans, a pu résoudre son problème d’imprimante Brother DCP-1612W grâce à Demonipuch, qui maintient, depuis quelques années, un script pour l’installation facilitée de n’importe quel pilote d’imprimante Brother sous GNU/Linux. Il faut dire que l’installation des pilotes Linux pour l’imprimante et le scanner d’une imprimante multi-fonctions Brother n’a rien de trivial. D’autant plus que l’emballage de l’appareil ne mentionne pas la compatibilité avec d’autres systèmes d’exploitation que Windows et Mac OS X… Le script de Demonipuch a été intégré, dès 2013, dans les builds Ubuntu installés sur les ordinateurs durables why! et il a accepté d’expliquer ses motivations en répondant à notre petite interview.

Drôle de « pseudo » que celui de Demonipuch. L’informatique sous Linux a-t-elle quelque chose d’inévitablement « démoniaque », selon vous? D’où vient ce pseudonyme?

Ce pseudo m’a été donné il y a longtemps. À l’époque je jouais dans un groupe « métal ». Après un concert, une amie est venue me voir en me disant que j’avais l’air possédé. Mon surnom, à l’époque, était Puch (raccourci de mon nom de famille). Elle m’a alors donné le surnom de Demonipuch.

L’informatique avec Linux a probablement quelque chose de diabolique. Pour le néophyte c’est un monde complexe et obscur. Pour l’utilisateur averti, c’est un monde où tout est possible. Un monde libre.

Vous avez consacré beaucoup de temps à rédiger votre script pour permettre à Monsieur et Madame Tout-le-Monde de connecter n’importe quelle imprimante Brother avec ordinateur GNU/Linux et surtout à le maintenir à jour, sachant que la firme sort des dizaines de nouveaux modèles chaque année. Avez-vous une idée du nombre d’heures déjà consacrées à cette tâche?

En effet, j’y ai passé beaucoup de temps. Il a fallu dans un premier temps répertorier les imprimantes, les paquets à installer, consulter la documentation du site de Brother, puis écrire la base du script. Les mises à jour du script se faisaient ensuite plus facilement. J’avais écrit un autre bout de script qui me prévenait lors de l’ajout d’une nouvelle imprimante sur le site de Brother. Je n’avais plus qu’à récupérer l’URL des paquets à installer, modifier mon code pour prendre en charge la nouvelle imprimante et finalement uploader la nouvelle version du script. Presque tout était automatisé. Le plus compliqué dans tout ça, c’est que je n’avais pas une imprimante Brother de chaque modèle pour tester mon code.

En définitive, je n’ai aucune idée du temps passé à maintenir le script. Quand on aime, on ne compte pas, non? Cependant, maintenant, je suis beaucoup moins disponible qu’avant et je ne tiens plus le script à jour. Je me contente d’y ajouter de nouvelles imprimantes lorsqu’on me le demande, comme ce fut le cas pour Colibri et sa DCP-1612W…

Et qu’est-ce qui vous motive? Êtes-vous payé par Brother? Si oui, combien?

Étant un utilisateur confirmé de Linux inscrit au forum d’aide de la communauté française des utilisateurs d’Ubuntu (http://forum.ubuntu-fr.org), j’intervenais régulièrement pour venir en aide aux utilisateurs en détresse. Je me suis rendu compte que beaucoup de monde avait du mal à installer et configurer leurs imprimantes. C’est donc naturellement que j’ai commencé à écrire le script. Non, je ne suis pas salarié par Brother.

Mais alors, pourquoi Brother et pas Canon ou HP?

Simplement parce que beaucoup d’utilisateurs du forum Ubuntu avaient des imprimantes Brother. J’ai quand même écrit un petit script a l’époque qui réglait des problèmes d’installation des pilotes Canon. Et HP fait un gros effort pour les utilisateurs de Linux.

On comprend bien les motivations qui vous animent. Mais pensez-vous sincèrement que les logiciels libres puissent finir par s’imposer? Et si cet objectif idéaliste se réalise, est-ce que ce sera avec ou contre les multinationales du domaine?

Les logiciels libres s’imposent petit a petit, c’est un fait. Il n’y a qu’à voir: Firefox, Thunderbird, LibreOffice, Filezilla… Pour ne citer que ceux-là. Il y a tout de même encore du chemin à faire pour vraiment « concurrencer » les logiciels propriétaires.

Pour mieux comprendre vos motivations, pouvez-vous nous dire quel a été votre parcours et quel avenir vous pouvez prédire aux logiciels libres?

À la maison, il y a toujours eu des ordinateurs: ZX81, MO5, Amstrad CPC6128, etc. À la suite d’un échec professionnel, j’ai voulu me réorienter. J’ai suivi une formation AFPA (TSRITE, Technicien Supérieur en Réseaux Informatiques et Télécommunications d’Entreprise) où j’ai découvert Linux avec Debian et Ubuntu. À la fin de ma formation, j’ai décidément franchi le cap en installant Ubuntu en dual-boot. Depuis, je n’ai quasiment plus jamais démarré mon ordinateur sur Windows. Alors, je crois que le logiciel libre se porte bien et qu’il a de beaux jours devant lui…

1

Commentaires

  1. Colibri  octobre 13, 2015

    Bonsoir,

    Je tiens à remercier Demonipuch chaleureusement et de tout cœur, je trouve très encourageant de pouvoir ainsi recevoir de l’aide.

    MERCI et bons vœux pour la suite !

    Colibri

    répondre

Laisser une réponse à Colibri
Cliquez ici pour annuler la réponse